Les dunes de l’océan

 

MISSION : Etude indépendante

(Esquisses / 3D/ APS)

PROGRAMME : Aménagement du front de mer

MAITRE D’OUVRAGE : X

LIEU : Lacanau Océan (33680) - FRANCE

SURFACE TERRAIN 48 991 m² 

La nature comme référence

Le projet cherche à tisser des liens de la ville vers la mer. Par un système de mimétisme des formes des dunes, le promeneur expérimente un rapport au site naturel .

Le lien s’en retrouve renforcé . Aussi ce système permet de renforcer la digue existante.

Des cadrages sur l’océan, sont ciblés par des passerelles en suspension.

Depuis la plage le projet s’intègre de façon douce dans le paysage .

Infos site :

Le climat de Lacanau est chaud et tempéré. Les précipitations à Lacanau sont importantes. Même lors des mois les plus secs, les averses persistent encore. 

En moyenne la température à Lacanau est de 12.8 °C. Sur l'année, la précipitation moyenne est de 1005 mm.

 

Principes écologiques retenus :

Insertion paysagère dans la pente naturelle du terrain - Prise en compte des paysages avoisinants - Contrôle des eaux de pluies - 

Utilisation matériaux locaux - Aménagement rue piétonne centrale -

Ecolodges et Restaurant autosuffisant 

 

MISSION : Etude Free Lance

(Esquisses / 3D/ APS)

PROGRAMME : Hotel restaurant avec 24 ecolodges ainsi que trois pôles de permaculture

MAÎTRE D’OUVRAGE : GPMI INVEST

LIEU : Dominicalito, Puntarenas, Costa Rica 

SURFACE TERRAIN 95.647 m2 

SHOB = 6200  m2

MONTANT DES TRAVAUX : 4,96 M€ H.T. 

(Basé sur ne moyenne de 800 euros du m2, sans terrain )

Modeler le paysage

Le projet se trouve dans une zone où l’on retrouve trois types de terrains . 

Une zone agricole; une zone de forêt primaire et une zone en contrebas proche d’une rivière.

Afin de préserver la végétation remarquable, la solution est de greffer les lodges en hauteur aux arbres pour minimiser l’impact au sol du projet.

Une requalification en terrasse de la zone agricole permet d’avoir un meilleur rendement, afin de pouvoir alimenter les besoins du restaurant.

Les promenades dans le canope, font vivre une expérience unique aux clients séjournant à l’hôtel.

 

Infos site :

Le climat dominant de Dominicalito est connu pour être de type tropical. Par rapport à l'hiver, les étés ont beaucoup plus de pluie.

La température moyenne annuelle à Dominicalito est de 26.8 °C. Sur l'année, la précipitation moyenne est de 1695 mm.Principes écologiques retenus :

 

Principes écologiques retenus :

- Panneaux brise soleil sur façade SUD

- Insertion paysagère des ecolodges dans la conopée de la foret primaire

- Controle des ouvertures selon orientation

- Création fermes de permaculture pour les besoins de l’hôtel

- Utilisation matériaux locaux (Bois) - Aménagement circulations piétonnes

- Controle flux automobiles - 

-Ventilation naturelle par l’enveloppe des habitats -

Extension Club Med Palmeraie de Marrakech

 

MISSION : Maîtrise d’œuvre : Esquisses 

MAITRE D’OUVRAGE : Club Méditerranée

SURFACE TERRAIN 41 861  m² / SURFACE DE PLANCHER : 8320 m² /

ESTIMATIF TRAVAUX : 450 euros du m2 / Total :  3 774 000 € H.T.

 

Architecte : Hafid El Awad Architectes - Casablanca

Insertion paysage

 

Le projet est une extension du Club Méditerranée de la palmeraie e Marrakech. Une mise en oeuvre à base de pisé a été retenue .

Ceci afin de se prémunir des grosses chaleurs durant l’été.

Le cout s’en voit aussi réduit .

Tous les lodges ont vue sur l’atlas, et possèdent des zones privatives .

 

 

Infos site :

Le climat de Marrakech est dit "de steppe". Les pluies sont faibles à Marrakech et ce toute l'année. La température moyenne annuelle est de 19.6 °C à Marrakech. Sur l'année, la précipitation moyenne est de 250 mm.

 

Principes écologiques retenus :

 -Insertion paysagère des ecolodges dans la palmeraie de Marrakech

- Controle des ouvertures selon orientation

- Utilisation matériaux locaux (enduit tadelakt)

- Aménagement rues piétonnes

- Controle flux automobiles

- Ventilation naturelle par l’enveloppe des habitats ( Option en pisé )

- Référence à la géométrie sacrée locale dans le dessin de l’entrée du site -

Yalah surf camp 

 

MISSION : Etude Free Lance

MAITRE D’OUVRAGE : TITI HAMADA

LIEU : Dakhla , Oued Ed Dahab, MAROC

PROGRAMME : Restaurant avec 6 ecolodges et zone de stockage matériel

SURFACE TERRAIN 4500  m² / SURFACE DE PLANCHER: 1760 m² 

ESTIMATIF TRAVAUX : 250 euros du m2 / Total : 440 000 € H.T.

Jouer avec les marées

Le terrain offert par les autorités locales, se trouve à la limite de l’impact des grandes marées. Un système de digue protège la zone des lodges qui se trouvent en hauteur. Le projet laisse l’eau pénétrer au niveau du phare et du restaurant, jouant avec les marées .

Afin de se prémunir des vents locaux, une forme en dôme a été retenue.

 

Infos site :

Un climat désertique est présent à Dakhla. A Dakhla, la pluie est pratiquement inexistante. En moyenne la température à Dakhla est de 20.4 °C. 

Chaque année, les précipitations sont en moyenne de 45 mm

 

Principes écologiques retenus :

Insertion paysagère des ecolodges dans les dunes de sable du sud marocain - Controle des ouvertures selon orientation - Controle des marrées par l’installation d’une digue de retenue - 

Utilisation matériaux locaux (Sacs de sable) - Aménagement rues piétonnes - Controle flux automobiles - Ventilation naturelle par l’enveloppe des habitats - Référence à la géométrie sacrée locale dans le dessin de l’entrée du site -

Physiopolis
 
Lodges bois en zone inondable 

 

MISSION : Etude indépendante

Maîtrise d’œuvre : Esquisse / APS / 3D 

MAITRE D’OUVRAGE : X

LIEU :  - FRANCE

 LIEU : Île du Platais - Physiopolis,  Medan (78670) - FRANCE

Les pieds dans l'eau

 

Le site se trouve sur l’ile du Platais, elle est connue pour son camp naturiste . Aussi l’ile est sujette à des crues .

L’implantation des lodges et l’utilisation des pilotis permettent d’accéder au site même en période de crues .

La végétation remarquable est conservée, elle vient créer des filtres naturels.

 

Infos site :

Le climat de Medan est dit tempéré chaud. Des précipitations importantes sont enregistrées toute l'année à Medan, y compris lors des mois les plus secs. 

Médan affiche 11.0 °C de température en moyenne sur toute l'année. Chaque année, les précipitations sont en moyenne de 610 mm

Principes écologiques retenus :

Utilisation d’une structure sur pilotis pour se protéger des inondations annuelles - Insertion paysagère et alignement sur bâtiments existants- Controle des ouvertures selon orientation - Prise en compte de l’architecture existante - Utilisation matériaux locaux - Création jardins potagers - Conservation végétation remarquable existante - Exposition Est / Ouest des logements - Aménagement rues piétonnes - Controle flux automobiles - 

Ile Phare Artificielle 

 

MISSION : Etude in dépendante

MAITRE D’OUVRAGE : X

LIEU : Mer Méditerranée - FRANCE

EMPRISE AU SOL : 140 000 m2

ESTIMATIF TRAVAUX : NC

Territoire Phare 1

Le principe de gagner du terrain sur l’océan est de plus en plus fréquemment utilisé . En effet les territoires urbains sont souvent saturés .

Cette démarche permet d’avoir des territoires autonomes . Des systèmes de culture en bassin et des fermes verticales permettant de subvenir aux besoins du complexe le rendant ainsi autosuffisant .

 

Infos site :

Le climat méditerranéen  bénéficie d'un climat tempéré chaud. En hiver, les pluies sont bien plus importantes à Marseille qu'elles ne le sont en été. Sur l'année, la température moyenne à Marseille est de 14.2 °C. Les précipitations annuelles moyennes sont de 588 mm.

Principes écologiques retenus :

Utilisation d’une structure flottante  - Insertion paysagère - Controle des ouvertures selon orientation - Utilisation matériaux locaux - Création de zones de pisciculture - Controle des Expositions des logements - Aménagement rues piétonnes - 

8 Logements  avec Ateliers d’Artistes 

 

 

MISSION : Etude indépendante

Maîtrise d’œuvre : Esquisse / APS / 3D 

MAITRE D’OUVRAGE : Mme DELORME 

LIEU : St Fargeau, Yonne (89170) - FRANCE

PROGRAMME : 8 Logements écologiques avec Ateliers d’Artistes

SURFACE TERRAIN 7395 m² / EMPRISE AU SOL : 1150 m²

ESTIMATIF TRAVAUX : 1700 euros du m2 / Total : 1 955 000 € H.T.

Art In Land

 

Le site du client se trouve en bordure du lac du bourdon. Le concept est de proposer des logements avec des ateliers .

Ainsi, les locataires évitent des allers retours à la ville la plus proche. Ce qui offre une possibilité de faire venir les clients dans une zone ludique mettant en avant les travaux artistiques .

Un axe central amenant à découvrir les oeuvres invite les échanges avec les créateurs.

 

Infos site :

Le climat de Saint-Fargeau est dit tempéré chaud. Les précipitations en Saint-Fargeau sont significatives, avec des précipitations même pendant le mois le plus sec. 

Saint-Fargeau affiche 10.7 °C de température en moyenne sur toute l'année. Sur l'année, la précipitation moyenne est de 704 mm.

 

Principes écologiques retenus :

Insertion paysagère dans la pente naturelle du terrain - Controle des ouvertures selon orientation - Prise en compte des paysages avoisinants - Contrôle des eaux de pluies - 

Utilisation matériaux locaux - Exposition Est / Ouest des logements - Aménagement rue piétonne centrale - Controle flux automobiles - Conservation végétation remarquable existante 

Ile Phare Artificielle 2

 

MISSION : Etude in dépendante

MAITRE D’OUVRAGE : X

LIEU : Mer Méditerranée - FRANCE

EMPRISE AU SOL : 140 000 m2

ESTIMATIF TRAVAUX : NC

Territoire Phare 2

Le principe de gagner du terrain sur l’océan est de plus en plus fréquemment utilisé . En effet les territoires urbains sont souvent saturés .

Cette démarche permet d’avoir des territoires autonomes . Des systèmes de culture en bassin et des fermes verticales permettant de subvenir aux besoins du complexe le rendant ainsi autosuffisant .

 

Infos site :

Le climat méditerranéen  bénéficie d'un climat tempéré chaud. En hiver, les pluies sont bien plus importantes à Marseille qu'elles ne le sont en été. Sur l'année, la température moyenne à Marseille est de 14.2 °C. Les précipitations annuelles moyennes sont de 588 mm.

Principes écologiques retenus :

Utilisation d’une structure flottante  - Insertion paysagère - Controle des ouvertures selon orientation - Utilisation matériaux locaux - Création de zones de pisciculture - Controle des Expositions des logements - Aménagement rues piétonnes - 

Campement Minier

 

MISSION : Etude indépendante

Maîtrise d’œuvre : Esquisse / APS / 3D 

MAITRE D’OUVRAGE : AUPLATA

LIEU : MAROC

PROGRAMME : 12 Logements écologiques en pisé pour travailleur et espaces communs

SURFACE TERRAIN 7395 m² / EMPRISE AU SOL : 1150 m²

ESTIMATIF TRAVAUX : 1700 euros du m2 / Total : 1 955 000 € H.T.

ECO DOMES

 

Le principe est d’offrir un logement de fonction à chaque ouvrier de la mine . Le principe est de pouvoir, à la fin de vie du projet minier, redonner et transformer le projet en petit village.

Seuls de matériaux locaux sont utilisés, afin d’avoir une insertion paysagère maximale .

Le climat dominant à Tafraoute est un climat de steppe. Les pluies sont faibles à Tafraoute et ce toute l'année. Tafraoute affiche 16.6 °C de température en moyenne sur toute l'année. La moyenne des précipitations annuelles atteints 235 mm. 

 

Principes écologiques retenus :

Insertion paysagère et alignement sur bâtiments existants- Controle des ouvertures selon orientation - Prise en compte de l’architecture existante - Utilisation matériaux locaux - Création jardins potagers - Conservation végétation remarquable existante - Exposition Est / Ouest des logements - Aménagement rues piétonnes - Controle flux automobiles - 

Ilot Medina

 

MISSION : Etude indépendante

Maîtrise d’œuvre : Esquisse / APS / 3D 

MAITRE D’OUVRAGE : X

LIEU : Mohamedia

Basée sur le principe formel de la médina, cette proposition cherche à recréer le mode d’habiter local .

Une uniformisation des matériaux et des formes donne au projet un aspect atypique .

 

infos site :

Le climat y est chaud et tempéré. La pluie dans Casablanca tombe surtout en hiver, avec relativement peu de pluie en été.En moyenne la température à Casablanca est de 17.7 °C. Il tombe en moyenne 412 mm de pluie par an.

 

Principes écologiques retenus :

Insertion paysagère et alignement sur bâtiments existants- Controle des ouvertures selon orientation - Prise en compte de l’architecture existante - Utilisation matériaux locaux - Création jardins - Conservation végétation remarquable existante - Exposition Est / Ouest des logements - Aménagement rues piétonnes - Controle flux automobiles - 

Construction d'un Hôtel 5★

La Pointe du Bout, Martinique - FRANCE

ESQUISSE

Dotée d’un climat tropical, la Martinique connait deux saisons : la saison sèche ensoleillée aux températures douces comprises entre 23°C et 25°C et la saison humide avec des températures plus élevées. Nous vous conseillons de partir en Martinique durant la saison sèche des mois de décembre à avril pour profiter pleinement des plages paradisiaques de l’île.

Analyse Urbaine Comparative des espace verts dans les utopies urbaines

 

MISSION : Etude in dépendante

Cette analyse met en avant le rapport des espaces verts au bâti dans de grands projets Urbain. On remarque les différentes stratégies retenues.

Que ce soit des coulées vertes, des zones tampons, ou autres zones périphériques, ou bien même des avancées sur la mer. Ce travail met en évidence la nécessité de bien penser la localisation des espaces verts, comme poumons de nos espaces urbanisés..

LES DUNES DE L'OCÉAN

Perspective plage centrale